Ce site veut être une plateforme pour tous les citoyens et citoyennes, les pouvoirs locaux et les communes qui renoncent au TTIP, au CETA et à d'autres accords de commerce et d’investissement de nouvelle génération (TiSA, JEFTA, Mercosur, ...). Nous œuvrons pour un commerce honnête, durable et écologique, axé sur l'homme et l'environnement et non pas sur la course au profit des grands investisseurs et des multinationales. Ceux qui ne veulent pas nous écouter, devront nous écouter chanter.

Notre mouvement fait partie du mouvement européen plus large des zones hors-ttip. Le 21 avril 2016, 40 maires européens se sont réunis à Barcelone, pour représenter leurs autorités locales contre le TTIP, le CETA et le TiSA. Ceci a débouché sur la Déclaration de Barcelone, qui demande que les négociations sur ces accords soient suspendues jusqu'à ce que les autorités locales et régionales aient eu leur mot à dire.

Différentes communes en Belgique (principalement en Wallonie, mais aussi quelques-unes en Flandres) se sont déclarées "communes hors-TTIP/CETA", ou hébergent des citoyens qui continuent à se battre dans le conseil municipal. Au plan national, le mouvement citoyen, soutenu par quelque 16.000 citoyens, a obtenu le droit à une audition publique dans le Parlement Flamand. Cette audition a eu lieu le 7 novembre. A ce jour de fête pour la démocratie, Kitty Snieders (Greenpeace) et Luc Hollands (agriculteur biologique et activiste aux Fourons) ont demandé aux politiciens de ne pas ratifier le CETA avant d'avoir mené le débat en Flandre. Ecoutez un résumé de l'audition ici.

Vous voulez rester au courant de nos actions? Abonnez-vous sur notre lettre d’information ou suivez-nous sur facebook.